Facebook icon Linkedin logo Twitter logo Contact icon

L’actu Exclusive Networks

Exclusive Group affiche des résultats records

Le chiffre d’affaires annuel atteint 1,27 milliard d’euros avec une croissance à deux chiffres sur l’ensemble des zones d’activité du groupe

Exclusive Group, spécialiste des services et des technologies à valeur ajoutée (VAST), présente à nouveau des résultats financiers records dans des conditions économiques pourtant difficiles. Le groupe affiche une forte croissance dans chacune de ses entités et sur toutes ses zones d’activité. Malgré la volatilité des devises et les incertitudes économiques/politiques des marchés européens, du Moyen-Orient et de l’Asie, le chiffre d’affaires total 2016 de Exclusive Group s’élève à 1,27 milliard d’euros, soit une croissance annuelle équilibrée de 22%. Cette performance confirme la pertinence et la durabilité du business model de l’entreprise.

En considérant l’acquisition en janvier 2016 du distributeur pan-asiatique de sécurité informatique, Transition Systems, la croissance annuelle de Exclusive Group s’élève à plus de 51%. Les résultats de 2016 ne tiennent toutefois pas compte de l’acquisition, le mois dernier, de l‘entreprise TechAccess, basée au Benelux.

« Notre réussite, malgré les défis qui se posent à l’échelle mondiale, vient couronner notre stratégie et notre vision. Notre approche se veut géographiquement équilibrée. Elle met l’accent sur l’expansion vers de nouveaux marchés, via un développement organique mais aussi par des acquisitions stratégiques », déclare Olivier Breittmayer, CEO du Groupe. « Nos différentes entités surpassent le marché. Elles sont complémentaires les unes des autres, ce qui leur confère une véritable valeur ajoutée, qui profite à nos vendeurs, à nos prestataires de services, à nos partenaires revendeurs spécialisés ».

  • Les activités de cybersécurité et d’infrastructures d’Exclusive Networks continuent de se renforcer. La moitié des 10 principaux fournisseurs du Groupe affichent une croissance annuelle de plus de 50%.
  • BigTec, distributeur à valeur ajoutée de technologies disruptives permettant la transformation des data centers, contribue désormais aux revenus annuels du Groupe à hauteur de plus de 100 millions d’euros. Le plus grand fournisseur de BigTec, Nutanix, compte désormais parmi les cinq plus grands fournisseurs du groupe.
  • Le déploiement de la division financement et crédit-bail Exclusive Capital a été dans un premier temps entravé par certaines restrictions de conformité spécifiques aux différents pays. Toutefois, ces services sont désormais disponibles dans presque tous les territoires EMEA. Ils constituent désormais un important facteur de différenciation vis-à-vis des concurrents.
  • Le large catalogue de services proposés, à la fois au sein d’Exclusive Networks / BigTec et de la division ITEC spécialisée dans la logistique et les services mondiaux, a clairement permis d’augmenter la taille et le volume des transactions au niveau international.

« Chaque entité complémentaire étant parvenue à maturité et ayant démontré une pénétration au niveau mondial, notre objectif de devenir un groupe de distribution à valeur ajoutée orienté vers les services a rapidement pris forme », ajoute Olivier Breittmayer. « Nous disposons des bons fournisseurs, dans les bons secteurs. Notre culture d’entreprise, basée sur la valeur et l’innovation, est notre meilleure arme contre l’incertitude macroéconomique. »

Autres données importantes :

  • Les régions du Sud de l’Europe et des pays nordiques ont enregistré des résultats remarquables, avec une croissance respective de 34% et 41%.
  • La France et l’Afrique ont enregistré une croissance de plus de 31%, la région Allemagne-Autriche-Suisse et le Benelux plus de 20%.
  • Le Royaume-Uni a dépassé les projections avec un bond impressionnant de 28%, mais les évolutions du taux de change suite au Brexit ont réduit de moitié la croissance, ramenée à 14%. Un chiffre qui reste significatif.
  • Les régions du Moyen-Orient, d’Asie et du Pacifique ont toutes enregistré une forte croissance. Les résultats au Moyen-Orient ont été indubitablement affectés par des facteurs géopolitiques et économiques locaux, mais la croissance reste à deux chiffres.

Contact Form


Tous les champs marqués * sont obligatoires.